La Périostite tibiale

ou Syndrome tibial médial d'effort STME

Le syndrome tibial médial d’effort regroupe plusieurs phénomènes douloureux du tibia. Le phénomène le plus connu est la périostite tibiale. Elle apparait au bout de quelques kilomètres et peut devenir très handicapante si elle est mal prise en charge.

Les os sont recouvert d'une fine pellicule appelée le périoste, c'est son inflammation qui est à l'origine de ces douleurs mécaniques. La périostite est un syndrome de surmenage micro-traumatique sur la crète tibiale souvent sur le bord interne du tibia. Elle serait liée à une tension excessive de la loge postérieure de la jambe et une prédisposition anatomique du tibia.

 

Michael Fredericson (1996), Gaeta et al.(2006), M. Moen et al., (2009), Reshef & Guelich (2012).

 

 

 

                                              Ses facteurs favorisants sont :

 

                                              - Sursollicitation (chez athlètes ou lors reprise sportive).

                                              - Augmentation de la quantité de course.

                                              - Course sur terrain dur.

                                              - Hyperpronation excessive.

                                              - Les instabilités pelviennes.

                                              - Rotation externe de hanche.

                                              - Chaussures inadaptées.

 

 

 

La principale complication est la fracture de fatigue du tibia qui pourra entrainer l’arrêt sportif.

 

 

 

Repos absolu du sportif (15 jours à 2 mois) avec étirements progressifs

 

Un traitement anti-inflammatoires peut-être proposé par votre médecin, mais un traitement de fond sera nécessaire pour la pérennité du traitement.

 

Podologie

Le podologue va corriger les troubles statiques des pieds notamment l'hyperpronation ou les rotations externes de hanche à la dynamique qui sont responsables d'une sur-utilisation des muscles de la loge postérieure de la jambe.

 

Kinésithérapie / Ostéopathie

Différentes techniques peuvent être mise en place pour soulager les périostites : étirement membrane inter-osseuse, inhibition musculaire, crochetage... Il sera aussi intéressant de renforcer le tibial postérieur avec des exercices en excentrique.

TRAITEMENT

Pierre Nadal, Podologue du sport.

 

Centre PosturoSports - 125 avenue Camille Pujol - 31500 Toulouse

Copyright 2020 - PosturoSports - Mentions légales